Comment démarrer un potager ?

Jardin Potager

Le potager est une sorte de jardin où l’on fait la culture des légumes. Avez-vous pris la décision d’en créer un ? Si oui, il faudra vous poser les bonnes questions. Quelle surface donner à votre potager ? Où l’installer ? Est-ce la bonne terre ? Quels sont les légumes qu’il faut planter ? Quand faut-il démarrer ? Toute une série de questions qui vous tourmentent certainement. Cependant, soyez rassuré, car nous vous proposons dans cet article quelques recommandations pour débuter de façon sereine votre aventure en jardinage.

Quel emplacement choisir pour votre potager ?

Afin de prendre soin de vos futurs légumes, il va bien falloir que vous trouviez un bon endroit propice à leur développement. L’idéal serait de trouver un terrain plat au sol meuble, riche et profond, pas trop calcaire, ni trop acide. Ce terrain doit également être à l’abri du vent et baigné par le soleil. Oui, cela semble bien être difficile à trouver. Pensez à observer attentivement votre terre. Prêtez attention à ce qui y pousse de façon spontanée. N’hésitez surtout pas à demander des renseignements chez des agriculteurs présents dans le secteur. Cela vous permettra de déterminer ainsi le type de sol auquel vous avez affaire ainsi que ses caractéristiques. S’il s’avère que la terre soit trop lourde, trop sableuse ou trop acide, il existe la possibilité de l’améliorer en faisant usage des bonnes pratiques comme : l’ajout des composts (cendres de bois, fientes de volailles, etc.) dans l’objectif de l’enrichir.

Au cas où le processus vous paraîtrait trop long, ou difficile à mettre en place, vous avez la possibilité de réaliser un potager en carré ou sur des buttes, ou un potager surélevé. Ainsi, en apportant le mélange de terre qu’il faut, vous vous dispensez des contraintes de la qualité de votre sol.
Évitez les terrains avec des pentes, mais seulement si les pentes sont orientées vers le sud. Elles ont tendance à se réchauffer plus rapidement lors du printemps. Pensez aussi à rechercher un espace ouvert.

Pour les milieux où le vent souffle énormément, une haie ou un mur de la maison constitue le moyen idéal pour la protection de vos légumes. Si cela n’est pas possible, il faut prévoir l’installation des groseilliers, du romarin ou du laurier-sauce en bordure du potager. Ces plantes constitueront un moyen de protection fort et efficace. Les framboisiers jouent également le même rôle.

Toutefois, retenez qu’il serait judicieux de toujours vous adapter au milieu où vous vivez, quelles que soient les astuces mises en place pour remédier aux défauts de la nature. Les sols argileux sont beaucoup plus adaptés à la culture des betteraves, des épinards, des fèves ou des poirées. Les sols qui ont une tendance sablonneuse quant à eux, sont propices à la culture des asperges, des pastèques, des pommes de terre et d’autres scorsonères. Le persil par contre ne peut être cultivé sur des sols acides tout comme l’oseille qui ne peut pousser sur des terres trop calcaires. En fin de compte, si le soleil illumine très peu votre potager, vous devez faire le choix de la culture des laitues, des épinards, des cèleris ou pour tout autre légume qui se développe sans trop de lumière. Pour en savoir plus je vous invite à lire ce site bricotou.

Un projet approprié

Réaliser un potager, c’est avant tout accepter de vous y mettre et d’y consacrer un peu plus de votre temps. Pour ne pas perdre votre potager et vous retrouver envahi par des tâches qui vous surpassent, il est préférable de bien fixer les dimensions de votre potager avant sa mise en œuvre.

Si l’espace que doit occuper votre potager ne fait pas défaut, il faut tout de même se demander si le potager est censé servir de passe-temps ou s’il sera utilisé pour nourrir la famille. Puisqu’il n’est pas facile de savoir au préalable dans quoi vous vous engagez, il est conseillé de commencer la première expérience de façon modeste avec une superficie d’environ 20 m² et de l’agrandir avec le temps. Pour un potager établi sur 100 m², il faudrait être disponible et y consacrer en moyenne une heure chaque jour.

Quelle est la surface idéale pour un potager ?

Il est primordial de faire l’état des lieux et d’évaluer vos besoins. Faites votre choix, et quantifiez les légumes que vous désirez semer tout en tenant compte des goûts et de la composition de votre famille. En premier lieu, il est préférable de s’orienter sur des légumes plus simples que vous êtes sûrs de consommer à l’instar des radis, les haricots, les tomates, les salades, les fraises, un pied de courgette et quelques fines herbes (pied de ciboulette, pied de thym et persil). Les carottes et les pommes de terre, même si elles sont simples de culture, ont besoin d’un espace un peu plus large et doivent être stockées si vous en plantez plusieurs rangs.

Avant de se lancer dans les semis, pensez à vous renseigner sur le mode de culture de chaque légume.
Enfin, dessinez le projet afin de mieux percevoir l’occupation et l’aménagement de l’espace en tenant compte de la place que va prendre chaque légume. Le plan vous permettra d’établir le calendrier des semis et des plantations. Il vous sera également utile pour vous rappeler l’historique de vos plantations ainsi que l’organisation de la rotation des cultures.

La préparation du terrain

L’étape cruciale de la réalisation d’un potager est la préparation du terrain. Créer un potager implique la plupart du temps, la mise en culture d’un espace abandonné. Vous aurez probablement à faire un défrichage et un bêchage. De préférence, il serait mieux de pouvoir faucher à ras pendant l’été en faisant usage de la débroussailleuse qui peut s’avérer très utile.
Pour les surfaces minimes, la terre peut juste être travaillée avec la grelinette. Les racines et les cailloux peuvent être retirés à la main. Il faut recouvrir le tout d’une bâche d’ensilage, de cartons et de paillis. Retirez la bâche de votre terrain au début du printemps. Il sera prêt à être cultivé après un dernier coup de grelinette. La culture de vos propres légumes permet d’obtenir des aliments moins coûteux, plus sains et plus frais.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*