Orienter les séjours en Ouzbékistan vers les jeux et les loisirs

Un voyage en Ouzbékistan propose souvent aux touristes la découverte de sites naturels, de villes envoûtantes ainsi que de son histoire. Toutefois, il est aussi possible d’explorer ce territoire en ciblant quelques jeux et loisirs typiques du pays. Pour réaliser ce séjour, le côté sportif de la nation peut composer tout un programme pour les touristes. Des disciplines comme le kourach ou encore le oulak attiseront forcément la curiosité des voyageurs. Même le football est interprété d’une autre façon en Ouzbékistan…

Découvrir un jeu insolite, mais célèbre en Ouzbékistan, le oulak

Les touristes devront absolument être au rendez-vous de ce sport populaire de l’Ouzbékistan. Pour ce faire, ils rejoindront Ferghana ou Samarkand si leurs séjours coïncident avec le nouvel an oriental. Le oulak permettra aux visiteurs de constater que les chevaux sont très importants dans la culture ouzbek. En effet, ce sport demande à ce que les participants aient chacun une monture. Le jeu mettra ensuite à l’épreuve les cavaliers. Ces derniers devront lutter durant une mêlée spectaculaire pour s’emparer d’une tête de bélier. En possession de ce butin, le cavalier le plus redoutable devra encore parcourir un tracé variable selon le terrain. La lutte continue lors de cette échappée, et ce, de toute violence. Le jeu s’achèvera avec son vainqueur, celui qui aura rapporté la tête de bélier au « centre de justice ». Que du spectacle pour les touristes d’assister à une partie de oulak !

La lutte selon l’Ouzbékistan, le kourach : le sport national

Si la lutte telle qu’on la connait se déroule selon les règles et avec les tenues habituelles, elle est différente en Ouzbékistan. Dans la langue nationale, ce sport est appelé kourach. Il ne permet pas les affrontements au sol, c’est-à-dire que les lutteurs doivent rester debout sur l’arène. De plus, les habits sont à première vue ordinaires, des pantalons, une veste à mi-cuisse et une modeste ceinture rouge en guise de fermeture. Le Kourach est une tradition dans le pays, d’où cette tenue spécifique appelée le yakhtak. En réalité, les touristes, durant leur voyage ouzbekistan, s’intéresseront davantage à l’histoire liée à ce sport que les rencontres. En effet, la pratique remonte même jusqu’à l’époque de Tamerlan comme étant un passe-temps pour les soldats. Elle sévit également lors de différentes fêtes comme les mariages ou les naissances.

Le football parle un tout autre langage en Ouzbékistan !

Même le football permettra aux touristes de découvrir une histoire passionnante de l’Ouzbékistan. En effet, ce n’est ni les joueurs, ni le palmarès et encore loin le classement du pays dans cette discipline qui fascine. C’est une tragédie qui est survenue le 11 août 1978 qui aura marqué à jamais le football de la nation. En effet, toute l’équipe nationale a péri dans un accident d’avion à cette date. En sa mémoire, 22 stèles noires ont été disposées à l’entrée du cimetière de Botkine. Ce site devient ainsi un incontournable lors d’un voyage ouzbekistan. Il est à enchainer avec la visite du stade de Tachent et de la station de métro Chilanzar. Ces dernières furent baptisées Pakhtakor pour la même raison.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*